Last update : 27/11/2019

Tunisian Republic
Ministry of Vocational Training and Employment

Emigration vers la Suisse


Accord entre la République tunisienne la Confédération suisse et relatif à l'échange des jeunes professionnels

 

 

 

L'accord relatif à l'échange de jeunes professionnels s'applique aux personnes, qui remplissent les conditions suivantes:
• Formation complète: Formation professionnelle d’au moins 2 ans ou formation universitaire (minimum requis Bac+3) ;
• L’activité en Suisse en tant que jeune professionnel peut être accomplie uniquement dans la profession apprise ou le domaine étudié ;
• Avoir entre 18 et 35 ans ;
• L’accès à toutes les professions est possible, pour les professions réglementées, l’autorisation nécessaire pour l’exercice de ladite profession doit être présentée ;
• Les jeunes professionnels (stagiaires) doivent être payés conformément aux règles usuelles de la région et de la branche ;
• Le séjour et la durée du travail peuvent atteindre un maximum de 18 mois ;
• Le travail partiel ou l’exercice d’une profession indépendante n’est pas permis ;
• Le nombre des places annuelles est limité à 150 permis.

II. Processus pour la recherche d'emploi

1. Les jeunes professionnels tunisiens désireux de trouver une place en tant que jeunes professionnels (ci-après stage) en Suisse effectuent en principe les recherches par eux-mêmes.

2. Néanmoins, la rubrique ‘Offres à la Une’ sur le site de l'ANETI (www.emploi.nat.tn) sera utilisé pour la publication des offres de stages en Suisse au profit de jeunes professionnels tunisiens. L'ANETI recevra des offres d'emplois de la part d'entreprises suisses. Ces offres pour des postes spécifiques seront publiées dans la rubrique prévue à cet effet et la postulation sera possible pendant au moins deux semaines à compter de la date de publication. La Direction générale de placement à l'étranger et de la Main d'œuvre étrangère du Ministère de la Formation Professionnelle et de l’Emploi de la République tunisienne sera ensuite chargé d'effectuer une présélection des candidats. Seules les candidatures qui remplissent formellement les critères impératifs du poste seront sélectionnées et remises par email à l'employeur, au plus tard 15 jours après la fermeture de l'offre. La suite de la démarche de sélection du candidat sera effectuée par l'employeur.

 

III. Processus pour l'obtention d'une autorisation

1. Après avoir été retenu par un employeur pour une place de stage en Suisse, le candidat tunisien doit constituer un dossier qu'il devra envoyer à la Direction générale de placement à l'étranger et de la main d'œuvre étrangère du Ministère de la formation professionnelle et de l'emploi de la République tunisienne (email : moe@mfpe.gov.tn ) tel +216 71 798 196).

2. Le dossier doit contenir les documents suivants :
1. formulaire de demande officiel, dûment complété et signé, en quatre exemplaires: https://www.bfm.admin.ch/dam/data/bfm/arbeit/berufspraktikum/ausl-stagiaires-gesuch.pdf ;
2. contrat de travail d'une durée maximale de 12 mois (avec possibilité de prolongation jusqu'à 6 mois ultérieurement) en quatre exemplaires comprenant au moins les informations suivantes : nom et adresse de l'employeur en Suisse, précisions sur le stage et la rémunération prévue (modèle de contrat de travail avec programme de formation). Le modèle suivant peut être utilisé:
https://www.bfm.admin.ch/dam/data/bfm/arbeit/berufspraktikum/ausl-stagiaires-arbeitsvertrag.pdf ;
3. copie du diplôme professionnel ou universitaire;
4. curriculum vitae à jour;
5. A titre optionnel : copies des certificats de travail des deux dernières années ;
6. photocopie du passeport.

3. Ensuite, le Ministère examinera le dossier du candidat pour vérifier qu'il réponde aux exigences de l'Accord et, dans le cas échéant, le transmettra directement à l'Office fédéral des migrations de la Confédération suisse à Berne dans un délai ne devant pas dépasser un mois à compter de la date de réception du dossier.

4. Après réception du dossier, l'Office fédéral des migrations accordera une autorisation de jeunes professionnels si les limites du contingent sont respectées (150 personnes par année) et si les conditions générales sont remplies (v. Chapitre I.).

5. La décision est transmise l au Ministère qui se chargera d'en informer le candidat tunisien qui devra ensuite entreprendre des démarches visant à l'obtention d'un visa. A ce moment, le candidat recevra aussi une brochure le renseignant sur la mise en place d'un dispositif d’assistance psychologique, ainsi que la possibilité de profiter d’un mentorat par les membres de la communauté tunisienne résidente en Suisse.

search

Un diplôme de formation professionnelle garantit-il un emploi ?

Oui
Non
La garantie dépend du niveau du diplôme et de la spécialité


facebook

video

Economie Sociale et Solidaire